Imprimer son Maquillage? Oui c’est possible!

Aujourd’hui je vais vous parler maquillage et technologie. Alors les filles, vous aimez parler technologie??  « NOOOOON!! » allez-vous me retorquer ^^, « Et puis, quel est le rapport? », « C’est pour les Geek ça ».

Allez, ne soyons pas mauvaise langue, nous ne pouvons plus nous passer de notre smartphone, que ce soit pour retrouver son chemin, estimer l’ampleur des bouchons ou même pour jouer à Candy Crush! Et ça, c’est grâce à nos petits Geek qui passent des heures entières à écrire des lignes de code incompréhensibles! Que ferions nous sans vous!? ^^

Alors, ne partez pas tout de suite car la suite risque de vous intéresser!


La semaine dernière s’est déroulée à New York une conférence sur des jeunes entrepreneurs/inventeurs. Grace Choi, une jeune fille sortie d’Harvard, y a fait la démonstration qui m’a bluffée : L’imprimante à maquillage MINK! (Contraction de Makeup et INK?)Mink-Makeup-Printer-Maquillage-imprimante

grace-choi-mink

Cette jolie Geekette explique que les distributeurs de cosmétique nous vendent très cher quelque chose qui est gratuit : la couleur.

“The makeup industry makes a whole lot of money on a whole lot of bulls**t,”

Elle explique aussi que les magasins de grande distribution qui proposent des prix plus intéressants ne peuvent le faire que s’ils achètent un grosse quantité du même produit. Ce qui limite inévitablement le choix de couleurs.

Son invention permet donc de réaliser soi même son maquillage en choisissant simplement la couleur que l’on veut sur son ordinateur! Un petit coup de pipette et le tour est joué !

Ensuite c’est aussi simple d’utilisation qu’une imprimante classique comme elle l’explique avec beaucoup d’humour. ^^

“You’ve all done it before, it’s boring, someone should fix this.” 

La seule différence c’est qu’en plus de la couleur, on y met la base incolore du maquillage qui sont les mêmes que ceux qui constituent nos cosmétiques. Elle assure que les produits utilisés sont approuvés par la FDA, l’agence de santé américaine, et que leur prix sera inférieur aux produits finis du commerce.

Elle réalise un fard en quelques secondes

The-Mink-Makeup-rose-powder-Printer-Maquillage-poudre-imprimanteThe-Mink-Makeup-rose-powder-Printer-Maquillage-poudre-imprimante

Vidéo de la présentation complète

Grace voit cette imprimante comme l’extension de la routine actuelle autour du maquillage, dans laquelle les jeunes filles s’inspirent des tutoriels sur Youtube (elle prend d’ailleurs comme exemple Michelle Phan). Une couleur vous plait, un clic et imprimer.

« This (Youtube, Pinterest, etc)  is their natural habitat. So clic into print is just the natural next step. »

Elle défend également le fait que c’est un meilleur moyen de contrôler la qualité de son maquillage.

« This is gonna finally make our girls understand that the definition of beauty is something that they should be able to control. Not the corporations. »


La sortie est prévue pour le printemps 2015. le prix initial prévu est de 300$ mais il devrait être revu à la baisse afin qu’il soit le plus accessible possible.

Ce que j’en pense

Je suis tout à fait séduite et bluffée par cette démonstration.

L’idée de faire son maquillage soit même n’est pas nouvelle, mais pas avec une telle rapidité et simplicité!

Vraiment parfait pour ne plus avoir à redouter le « OUT OF STOCK » de l’immanquable du moment!

Plus d’hésitation à essayer de nouvelles couleurs de peur de regretter cet achat.

Adapter la couleur de son fond de teint selon la saison, on en parle?! :)

Bref je pense que ça pourrait changer notre manière de « consommer » les cosmétiques.

Mes réserves

Vous vous en doutez, la grosse question que je me pose maintenant, c’est la qualité et la composition des produits utilisés.

Reste aussi à connaitre le prix, le conditionnement (grand, petit, moyen format?), la DLC (Date Limite de Consommation) des produits .

Sera-t-elle compatible avec tous les produits bruts qui entrent dans la composition d’un produit cosmétique ou uniquement avec ceux proposés par la marque?


Alors et vous, qu’en pensez-vous?

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *