Mon Premier Séjour à Disneyland

Cet été, je suis allée à DisneyLand Paris. Ce n’était pas la première fois pour moi mais c’était la première fois que j’y faisais un séjour. Je tenais donc à partager cette nouvelle expérience avec vous. Ce que j’ai aimé, ce que j’ai détesté, où j’ai mangé, les astuces à connaître, les choses à éviter, mais aussi comment j’ai préparé mon séjour. Il y en a des choses à dire ! J’ai donc dédié une suite d’articles autour de ce séjour pour vous donner le plus de détails et d’astuces possible.

La préparation

Ça faisait un petit moment que je songeais à retourner à Disney ! Au final, mon mec devait tellement en avoir marre que je le saoule avec ça qu’il m’a appelé un matin pour me dire qu’il allait carrément acheter un séjour de 2j/1 nuit à l’hôtel ! Je n’en attendais pas tant !

Nous avons choisi d’y aller le 14 Juillet pendant nos vacances et un peu avant mon anniversaire. Nous nous sommes dit qu’il ferait beau et qu’il y aurait sûrement un feu d’artifice à cette occasion.

Finalement l’avantage quand on réserve à l’avance (en plus de bénéficier de tarifs intéressants) c’est que les frais du séjour sont répartis sur deux périodes (à l’achat des billets et le jour J pour les autres dépenses).

Quelques jours avant la date tant attendue, tout se présentait bien : la météo, les nouvelles attractions Star Wars à découvrir.

Nous avions commencé à réfléchir à notre organisation de ces deux jours. Heure du départ, attractions à faire, où manger, que mettre dans les valises, etc. Puis nous avions commencé à chercher quelques conseils sur internet. Je vous préparerai d’ailleurs un article sur nos préparatifs et toutes les astuces que j’ai pu trouver et essayer.

Et puis vient l’heure du départ ! Objectif check-in, déposer la voiture au parking de l’hôtel, sauter dans la première navette pour arriver à l’entrée du parc un peu avant 8h.

Le Réveil à 6h … Ça pique !

Première journée à DisneyLand

Évidemment, vous vous en doutez, c’est toujours comme ça, quelques petits retards accumulés et nous avons déjà un peu plus de 30 min de retard sur notre programme. De toute façon, vous allez le voir, rien ne va se passer comme prévu ce jour là !

Un petit Starbucks pris au Disney Village et c’est parti ! En route pour les attractions, traversée de Main Street au pas de course, nous aurons tout le temps pour flâner et prendre des photos plus tard dans la journée.

Avant 10h, le parc est presque vide alors il faut en profiter. Direction Big Thunder Montain et Crush Coaster où le temps d’attente en journée dépasse souvent 1h. Mais SURPRISE : pas de Big Thunder Mountain ni de Crush Coaster pour l’instant ! Elles ne sont pas encore ouvertes ! FAIL.

A ce propos, je prépare un article sur mes astuces pour passer une bonne journée à DisneyLand.

On se rabat donc sur Buzz l’Éclair. Pas une fois, ni deux, mais 5 fois d’affilée ! Elle est géniale cette attraction : surtout quand la file d’attente est vide. Je vous expliquerai d’ailleurs comment y gagner un maximum de point et ne pas vous faire laminer par votre copain au premier tour !

Ensuite direction Hyperspace Mountain (Space Mountain remixé à la sauce Star Wars mais sans grand changement) : 20 minutes d’attente et un tour de roller coaster de bon matin.

Après ça, direction Disney Studio avant son ouverture. Il est 9h39 et il y a déjà un peu de monde. Nous rejoignons les files en espérant que les grilles ouvrent avec un peu avant 10h (heure d’ouverture officielle). À 9h50 les grilles ouvrent, nous sommes assez bien placés dans la file.

Nous entrons et là devinez … Nous courrons en direction de Crush Coaster : 15 minutes d’attente et c’est parti pour un tour d’attraction sympa,  mais qui, selon moi, ne mérite pas une attente aussi interminable. Pour des adultes, je la trouve pas ouf.

Ensuite direction Ratatouille pour au moins faire un fast-pass mais la file envahit presque toute la rue ! Nous tournons les talons immédiatement. Nous finirons par la faire en soirée avec environ 35 minutes d’attente mais un peu dubitatifs de l’expérience même si les décors sont jolis. Elle ne mérite absolument pas cet engouement et cette attente, selon moi.

Il est 10h passé, c’est l’heure du grand rush (ouverture officielle des 2 parcs, donc fort attroupement). Le moment pour nous de respirer.

Un petit coup d’oeil sur notre application magique et on se rend compte que le temps d’attente pour Indiana Jones est de moins de 15 minutes. On s’y rend donc tranquillement. On peut enfin faire nos premiers Fast-Pass et embarquer dans le petit train.

Il n’est pas encore midi, il commence à y avoir beaucoup de monde mais nous avons déjà fait une bonne partie des attractions sympas, nous avons passé moins d’1 heure dans les files d’attentes au total, et nous ne sommes qu’au premier jour. Nous pouvons maintenant flâner un peu, profiter de l’ambiance du parc, utiliser nos premiers Fast-pass, faire les attractions moins prisées, puis déjeuner tranquillement.

Nous nous rendons ensuite à l’hôtel pour y faire une petite sieste afin de revenir en forme pour profiter de la soirée. Ça fait vraiment du bien de faire un break !

À notre retour dans le parc, il y a encore du monde mais c’est toujours mieux qu’en début d’après-midi. Nous continuons notre tour des attractions en passant par Star Tour que j’ai adoré !

Il faut absolument que je vous raconte notre fin de soirée !!!

On s’est dit que comme le parc va bientôt fermer, il y aurait peut-être moins de monde dans la file d’attente de Big Thunder Mountain. Nous sortons donc de Discoveryland, il est 22h40, les attractions ferment dans 20 minutes. Et là on se rend compte que le centre du parc est noir de monde ! Impossible d’avancer, vraiment impossible ! La projection s’apprête à commencer et nous sommes 14 Juillet, je vous laisser imaginer le tableau !

Frontierland est exactement de l’autre coté de la foule. Après une petite montée de panique pour moi (à cause de la foule) et de stress pour mon copain qui voit les minutes égrainer nos chances de faire enfin cette attraction; nous rebroussons chemin et décidons de faire le tour en nous rapprochant de l’entrée. En gros, au lieu de traverser en ligne droite, on a du parcourir un chemin en forme de U en passant près de l’entrée du parc pour enfin aller vers Frontierland. Vous la sentez la suée ?? Nous arrivons à nous faufiler. Pas le choix maintenant il faut courir ! Il est 22h50, je suis levée depuis 6h et j’ai très mal aux genoux ! Mais nous y arrivons in-extremis. 10 minutes d’attente et le plaisir de faire cette attraction de nuit, que je conseille !!!!

La parade n’est pas encore terminée. Nous nous rendons à l’entrée du parc, moins bondée, où nous pouvons nous asseoir au niveau de la station Main Street et profiter du beau feu d’artifice.

Ainsi s’achève cette première journée. Je ne vous avais pas dit qu’elle serait pleine de rebondissements !?

Navette, douche, dodo et … réveil ! J’étais ravie !

Deuxième et dernière journée à DisneyLand

Le dilemme de la veille fut celui-ci : profiter une nouvelle fois du parc vide de 8h à 10h, ou … DORMIR ! On a choisi de nous rendre au parc aux alentours de 9h.

Après les expériences de la veille, nous sommes plus préparés, la deuxième journée sera donc qu’une formalité.

Vous sentez la fatigue qui se lit dans mon regard là ?? hahaha.

Un petit tour de Buzz l’éclair puis direction de Frontierland et son Big Thunder Mountain, nous nous sommes rendus devant l’entrée de Frontierland une vingtaine de minutes avant son ouverture officielle (10h) où un groupe de personne commençait déjà à se former en espérant pouvoir y accéder quelques minutes avant.

Nous étions là agglutinés devant une corde fermant le passage et des employés de Disney en costume de cow-boy nous faisant. Le temps avançait et aucune information ne nous était donnée.

Un mec s’est même pointé en se faufilant à travers la foule en disant à un des employé « Excusez-moi j’ai le pass d’accès du matin ». Ouais bah comme nous tous ici mon pote ! Un sketch le gars !

L’heure fatidique était de plus en plus proche et plus le temps passait, plus on comprenait que ces gentils cow-boy n’étaient vraiment pas décidés à nous laisser une chance d’accéder à l’attraction au moins quelques minutes avant l’ouverture du parc.

Arriva 10h00 et … toujours rien. Ce n’est qu’aux alentours de 10h05 qu’il se sont enfin décidés à nous ouvrir mais en nous demandant de ne pas courir … Je me suis dit (et je ne pense pas être la seule) « c’est une blague ! Vous nous laissez poireauter là sans aucune information comme pour nous faire monter en pression et laisser le temps à la foule de bien s’ammasser comme il faut, pour nous lâcher un « on ne court pas! » après !? ». Je sais qu’on est à Disneyland mais quand même, j’ai eu l’impression d’être prise pour une idiote quoi…

Bref. Donc à ce moment là vous avez deux options :

  • marcher tranquillement (comme le demandent ces gentils employés en costumes de cow-boy tentant sans succès de contenir leur troupeau), vous laisser dépasser par des gens qui étaient derrière vous tout fraîchement débarqués de Main Street (alors que vous avez rongé votre frein pendant 20 minutes face à cette foutue corde pensant que ça vaudrait sûrement la peine au final) et vous retrouver au bout d’une file d’attente de déjà 40 minutes
  • ou alors courir, pour avoir le temps de faire un Fast-Pass et de rentrer in-extremis dans la file avant qu’elle ne dépasse 20 minutes.

Qu’auriez-vous fait ? J’attends vos réponses en commentaires ^^

Il faut savoir qu’à l’ouverture des attractions qui sont très convoitées le temps d’attente passe de 5 minutes à 40 minutes en l’espace de…. 5 minutes. Oui oui vous avez bien lus.

En tout cas, moi dans ces moments je suis toujours dégoûtée par le manque de civisme des gens. Et je trouve que la stratégie de Disney à ce moment est très mauvaise. Même si l’attraction n’est pas encore prête (admettons), pourquoi ne pas laisser le groupe s’installer dans la file ? Cela nous aurait évité les bousculades et les attitudes primitives de certains. Très mauvais point pour DisneyLand.

Au terme de cette mésaventure, nous avons toute de même pu profiter de l’attraction avec très peu d’attente et repartir avec un Fast-pass.

Ouais parce qu’en fait, mon copain est allé dans la file d’attente et moi j’ai couru vers les bornes Fast-Pass qui ont été fermées 5 minutes après hein !!! Je parlerai des Fast-Pass dans un prochain article =)

Pour le deuxième jour, pas de sieste à l’hôtel, il faut malheureusement rendre les clés avant 11h. Nous nous posons donc à une terrasse de Fantasyland en attendant le début de la parade. Les chars sont vraiment magnifiques. La prochaine fois, je prendrai mon appareil photo !

Il nous reste encore quelques heures pour profiter du parc et attendre la parade nocturne. Pirate des Caraïbes est fermée mais nous nous interrogeons sur la présence de figurants en costumes de pirates à son entrée. Après coup, j’ai compris qu’il y avait sûrement une présentation presse à ce moment car l’attraction a ouvert que quelques jours après (dégoûtée) !

À ce moment, je suis vraiment sur les rotules et nous décidons de rentrer après un petit passage chez Five Guys.

Bilan de mon premier séjour à DisneyLand

  • 2 jours intenses
  • Un hôtel mignon et confortable
  • 14 attractions différentes
  • 56 451 pas
  • Des souvenirs pleins la tête
  • Un peu de sommeil à rattraper

Je précise quand même les conditions particulière qui justifient que le séjour n’ait pas été de tout repos :

  • Tout premier séjour
  • 25 ans de Disney
  • 14 Juillet
  • Nouvelles attractions Star Wars
  • Nouvelles attractions pour nous (Crush Coaster, Ratatatouille, Buzz l’éclair)

La prochaine fois (parce que ouais il y aura une voire plusieurs prochaines fois), le rythme sera plus cool ! Et je vous partagerai de très beaux clichés !

Je vous retrouve pour le prochain article où je détaillerai mes préparatifs (astuces à venir).

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *